Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2015 4 10 /12 /décembre /2015 09:57
calçotada
calçotada
calçotada

La calçotada est la façon traditionnelle de manger les calçots, en Catalogne et en Roussillon. Semblable à une cive ou un poireau, un calçot est une sorte d’oignon cultivée exclusivement au Sud de la Catalogne et née dans la ville de Valls au tournant du siècle. C'est une fête conviviale passée entre proches qui se fait au début de l'année, d'habitude à la fin de janvier bien que la saison continue jusqu'à fin mars ou début avril. Si vous êtes à Barcelone le dernier dimanche de Janvier, vous pouvez également vous rendre à la Gran Festa de la Calçotada à Valls, berceau des calçots.

 

Aux calçotades on ne mange que des calçots (environ une ou deux dizaines par personne) avec leur sauce mais on mange avant un petit apéritif avec des chips, des olives, salades, etc. pendant la cuisson des calçots. Puis on profite des braises qui restent pour cuire de la viande (des côtelettes de porc et de mouton, du lapin, du poulet, de la ventrèche, etc.) et des tranches de pain de campagne grillé. Les boissons typiques sont le vin rouge et le cava (champagne catalan, justement de la région des calçots

 

La calçotada est une sorte de barbecue dédié à ces oignons. Couper les bouts verts des feuilles trop longues. Ne pas laver les calçots. Les poser en une seule couche sur une grille, directement sur les flammes, feu traditionnellement fait avec des ceps de vigne. Une fois qu'ils sont cuits, on enveloppe les calçots par dizaines dans du papier journal. Ils sont servis dans le papier, à table. Ils sont ensuite servis sur une tuile en terre cuite pour rester chauds . On les déguste avec de la sauce pour les calçots la salvitxada : une délicieuse sauce faite d'amandes et de pignons de pin grillés, de tomates et d’huile d’olive accompagnée de vin dans un porró.. Les calçots se mangent avec les mains. Il faut d'abord enlever d'un coup sec les feuilles extérieures carbonisées, puis prendre le calçot par son bout vert et le tremper dans la sauce, ensuite le porter directement à la bouche. Selon la tradition, on utilise également de grands bavoirs, parfois en papier, que l'on se noue autour du cou.

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier PILON - dans SPECIALITES REGIONALE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Didier PILON
  • : Pour chaque amateur ou passionnés de cuisine..
  • Contact

Texte Libre

<a title="mytaste.fr" href="http://www.mytaste.fr/" id="hr-FwOvR"><img src="http://widget.mytaste.fr/blogcounter/image?image=red_m&blog_id=FwOvR" alt="mytaste.fr" border="0" /></a><script type="text/javascript"><!--
var hr_currentTime = new Date();var hr_timestamp = Date.parse(hr_currentTime.getMonth() + 1 + "/" + hr_currentTime.getDate() + "/" + hr_currentTime.getFullYear()) / 1000;document.write('<scr'+'ipt type="text/javascript" src="http://widget.mytaste.fr/blogcounter.js?blog_id=FwOvR&timestamp=' + hr_timestamp +'"></scr'+'ipt>');
// --></script>

Recherche